• Tèl. : 02 62 34 80 03

Info Préfecture: reconduction de l’arrêté interdiction baignade sur le littoral de La Réunion

Les activités liées à l’océan sont réglementées par des arrêtés des maires et du préfet.

L’arrêté préfectoral n°283 du 13 février 2019 restreint certaines activités (la baignade et les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues) dans la bande des 300 mètres.

Par l’arrêté du 6 février 2020, le préfet reconduit les dispositions du précédent arrêté.

Les activités peuvent toutefois se pratiquer dans :

  • les lagons
  • les espaces surveillés

La police de la baignade, et par conséquent la responsabilité des maires relative à la sécurité des baignades et activités nautiques dans la bande des 300 mètres, est régie par les dispositions de l’article L.2213-23 du code général des collectivités publiques. En matière de prévention et d’information, les communes sont chargées de la mise en place d’une signalétique adaptée rappelant la nature du danger, les conditions de pratique et les mesures réglementaires en vigueur.

Sur le plan opérationnel, un ensemble d’initiatives forme des « barrières de protection successives » face au risque requin. Elles permettent d’envisager une reprise progressive des activités les plus directement exposées.

http://www.reunion.gouv.fr/

Le Préfet de La Réunion recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin. Il rappelle la nécessité de respecter la réglementation en vigueur et invite l’ensemble des usagers de la mer à respecter les dispositif de prévention et de surveillance relatifs à la baignade (signalisation « classique » par drapeaux verts, jaunes ou rouge) ou spécifiques au risque requins. Il rappelle par ailleurs qu’il convient de ne jamais se mettre à l’eau dans une zone interdite ou signalée dangereuse et, une fois à l’eau, de ne pas relâcher sa vigilance : les différentes mesures prises par les pouvoirs publics ne sauraient éliminer totalement le risque inhérent à la présence connue de requins sur le littoral réunionnais.