En quittant le paysage d’herbes rousses de la côte pour s’engager sur les routes sinueuses des hauteurs, la végétation devient plus verdoyante. Les pentes douces, sillonnées de larges ravines sont recouvertes de champs de canne à sucre qui alternent avec les cultures fruitières et horticoles. Sous ses apparences de paysages entremêlés de bleu et de vert, se cache une diversité de sites à découvrir.