Les lieux incontournables de Saint-Leu

La Plage

La commune de Saint-Leu offre aux visiteurs 4610 mètres de plage de sable blanc, dont 189 sont surveillés. Elle est bordée de filaos et aménagée pour la protection du site. Les plages sont fréquentées toute l’année grâce climat chaud et doux. La température de l’eau de mer est en moyenne de 25 ° C (~ 22° C en hiver et 28° C en été), pendant l’année.

Le littoral volcanique

Au-delà du lagon, situé le long d’une bande sablonneuse, des falaises de roche basaltique, appelées « pointes », abritent une grande diversité d’oiseaux de mer : Paille-en-queue, pétrel, bécasse, pluvier, Gravelot de plage et beaucoup d’autres espèces …
Photo du littoral

Le Souffleur

Sur le littoral, à la sortie sud de Saint-Leu, il existe une curiosité naturelle très prisée : Le souffleur.
Il s’agit d’une énorme cavité creusée par la mer, au fond de laquelle, sous l’énorme pression de la houle, une partie de la voûte a cédé, créant une sorte d’aven. Chaque fois qu’une grosse vague s’engouffre dans ce conduit, elle engendre le mécanisme du souffleur. La pression de l’eau suffit à pulvériser la vague qui s’échappe par le trou en formant une sorte de geyser, d’où le nom «souffleur».

L’arrière-pays

En quittant le paysage d’herbes rousses de la côte pour s’engager sur les routes sinueuses des hauteurs, la végétation devient plus verdoyante. Les pentes douces, sillonnées de larges ravines sont recouvertes de champs de canne à sucre qui alternent avec les cultures fruitières et horticoles. Sous ses apparences de paysages entremêlés de bleu et de vert, se cache une diversité de sites à découvrir.

Le Piton Rouge

Le Piton Rouge est un cône volcanique à 2397 m d’altitude, situé dans les hauts de Saint-Leu, en Contre-bas du Petit Bénard. Sa formation date des dernières manifestations éruptives du Piton des Neiges. La lave y est souvent à nu. La végétation, en raison de l’altitude, correspond à celle des zones Éricoïdes de haute montagne (brandes, tamarins).

Ce site est un ancien haut lieu du marronage (esclaves fuyant les terres des maîtres pour vivre librement), d’où des ossements datant d’il y a deux siècles ont récemment été mis à jour par L’O.N.F.

Patrimoine de la Ville

Le patrimoine naturel et architectural de Saint-Leu

Saint Leu n’est pas seulement une cité qui offre le soleil et la mer. Saint Leu offre également aux visiteurs un patrimoine riche et divers qu’elle s’efforce de préserver. Bercée entre son port et son cœur de ville, Saint Leu porte le long de ses rues, de ses vestiges et ses vieilles pierres, la mémoire et la richesse de son patrimoine.

Patrimoine classé

Fort de son histoire, Saint-Leu recèle plusieurs sites et monuments classés selon les dispositions de la loi du 02 mai 1930.

Les sites naturels : le site de la Pointe au Sel de 150 hectares, situé à l’entrée Sud de la Commune, la Petite Ravine, la Ravine des Colimaçons, la Ravine de la Chaloupe, la Ravine de la Fontaine et la Ravine des Avirons.

Dans la catégorie monuments historiques classés, selon la loi du 21 décembre 1913, la commune de Saint-Leu compte plusieurs bâtiments au caractère exceptionnel :

  • L’Eglise de Colimaçons,
  • L’Hôtel des Postes, situé sur la place de la mairie, en centre ville et qui fait actuellement
    L’objet d’une réhabilitation
  • La Distillerie, située sur la route nationale 1
  • Le Four à chaux, situé à la sortie sud de la ville
  • La cheminée dite « Le Portail », située dans le quartier de Piton Saint-Leu
  • L’Eglise paroissiale de Saint Leu, située en centre ville
  • La Poste de Saint Leu, sur la rue de la Compagnie des Indes, front de mer (ancienne gare ferroviaire)
  • La Maison Stella Matutina, située sur le périmètre du musée à Piton Saint-Leu
  • La Maison dite « Chateauvieux », située sur le périmètre du conservatoire national botanique de Mascarins
  • Plusieurs autres maisons d’habitation situées dans différents quartiers de la commune