Les élèves de l’AME de Saint-Leu en connexion avec Thomas Pesquet

La tête dans les étoiles, les élèves de l’Aire Marine Educative de Saint-Leu ont été sélectionnés par Ariss international, le Centre National d’Etudes Spatiales et l’agence spatiale européenne pour communiquer avec Thomas Pesquet à bord de l’ISF.

Le 24 mai à 15h06 heure de La Réunion, ils ont pu concrétiser plusieurs mois de travaux et de recherches pédagogiques sur l’astronaute et la station spatiale internationale. Depuis le décollage le 23 avril de la capsule Crew-2 Dragon de SpaceX, l’astronaute français a multiplié les contacts radio avec des classes remarquables.

L’AME de Saint-Leu centre s’est faite remarquer à travers ses nombreuses actions en faveur de l’environnement relayées par les réseaux sociaux dont le page facebook et le site de la mairie.

Afin de préparer cette rencontre, les élèves de CM2 de Madame Léandre ont réalisé des maquettes en 3D de l’ISF et effectuent des recherches sur divers aspects scientifiques de la mission et des missions antérieures. La préparation pédagogique revêtait plusieurs dimensions telles que les sensations d’apesanteur simulées par exemple en cours de sport …

Pour cette mission baptisée Alpha, le commandant de la mission Thomas Pesquet est donc entré en contact avec la classe de Véronique Léandre à 400km d’altitude. Ces derniers avaient préparé une série de questions. En moins de 10 minutes, Thomas Pesquet a répondu avec enthousiasme avec que la connexion ne s’interrompe.

Alixe était la 1ère à poser une question : «Au début je n’étais pas du tout stressée, mais étant première à m’exprimer ça m’a fait un choc. Quand j’ai entendu la voix de Thomas Pesquet, j’étais vraiment heureuse».

Cette classe de CM2 fait partie des privilégiés. À l’échelle internationale, seulement 30 classes ont eu l’occasion de questionner un astronaute de la station.
Pour Véronique Léandre, professeure en charge du projet «C’était un moment d’apothéose, de joie intense » et Jean François SALLES, inspecteur d’académie d’ajouter «  nul doute que cette expérience créera des vocations ou du moins un intérêt grandissant pour les sciences ».

À l’opposé de la joie de beaucoup d’élèves, quelques larmes. Lou n’a pas eu le temps de poser sa question «Ce n’est pas grave. On est content que les autres aient pu le faire. C’est un projet de groupe ». La liaison avec l’astronaute était rompue, « le satellite n’attend pas. Le contact s’est effectué avec deux minutes de retard, des secondes précieuses en raison de la vitesse de la station qui se déplace à 28030 km/h d’où étroite fenêtre de liaison.» affirme Patrick Bénard, Président de l’association réunionnaise des radioamateurs.
Véronique Léandre a salué l’ensemble des participants pour le travail préparatoire réalisé et notamment les répétitions tous les vendredis après-midi à la médiathèque BAGUETT’.

Pour Bruno Domen, Maire de Saint-Leu, c’était l’apothéose d’un travail pédagogique réalisé grâce à un engagement exemplaire de l’équipe éducative depuis plusieurs années mais également grâce aux parents qui ont construit chaque jour cette mission ISF de l’AME de Saint-Leu. Une grande fierté pour Saint-Leu, conclut Bruno Domen.

Découvrez ou re-visionnez le live en cliquant sur le lien suivant. : https://youtu.be/BxmUUzsUeXE?t=2796