FAKIR : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la Ville de Saint-Leu et réception du public 

Le Maire de Saint-Leu, Bruno Domen vous informe que la Commune de Saint-Leu a été reconnue le 22 Juin 2018, en état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boue du 24 avril 2018.   A ce titre, les personnes physiques et morales ayant subi des dommages liés à cet événement bénéficient d’unLire la suite « FAKIR : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la Ville de Saint-Leu et réception du public « 

Littoral nord : la Ville de Saint-Leu engage des travaux sur le réseau d’eaux usées

Le passage de la tempête Fakir a considérablement détérioré le réseau d’eaux usées dans sa portion comprise entre la Ravine la Fontaine et la Ravine de la Chaloupe, au niveau de l’entrée nord de Saint-Leu. La Municipalité a déjà confié un marché de travaux au prestataire SBTPC pour un montant de 213 709 €.  Lire la suite « Littoral nord : la Ville de Saint-Leu engage des travaux sur le réseau d’eaux usées »

Une portion du chemin Pierre Deguigné et les abords du skatepark de Saint-Leu interdits d’accès

En raison des dégâts causés par le passage de la forte tempête tropicale Fakir, le Maire de Saint-Leu a décidé d’interdire, par arrêté municipal, l’accès à une portion du chemin Pierre Deguigné dans le secteur de la Ravine de la Veuve, ainsi que toute la zone du Skate Park situé à la sortie sud deLire la suite « Une portion du chemin Pierre Deguigné et les abords du skatepark de Saint-Leu interdits d’accès »

Passage de Fakir : le maire demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle et le renfort de l’armée

Le Maire de Saint-Leu, Bruno Domen a écrit au Préfet de La Réunion ce mardi 24 avril pour demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour La Réunion. La forte tempête Fakir a provoqué des dégâts exceptionnels, notamment sur le réseau routier. Des radiers ont été emportés dans les hauts et des chemins sontLire la suite « Passage de Fakir : le maire demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle et le renfort de l’armée »