Le Conseil municipal s’est réuni ce jeudi 16 décembre 2021 pour examiner 22 affaires à l’ordre du jour, toutes adoptées à l’unanimité.

Solidarité envers les victimes de l’incendie de Montgaillard

En préambule, le Maire de Saint-Leu, Bruno Domen a fait part de la solidarité de la Ville envers les familles touchées par le terrible incendie survenu dans un immeuble de Montgaillard à Saint-Denis. En partenariat avec la branche saint-leusienne du Lions Club, une collecte de dons a été organisée et les Saint-Leusiens ont largement répondu à l’appel. Au nom du Conseil municipal, le premier magistrat a remercié l’ensemble des donateurs. En sa qualité de Président de l’UDCASS (Union Départementale de CCAS), il a rappelé l’engagement de la structure aux côtés des familles : une enveloppe de 5 000 euros à destination des familles touchées a été validée par le bureau.

Adhésion à l’AMDR et à l’AMF

L’Association des Maires de La Réunion (AMDR), affiliée à l’Association des Maires de France (AMF) est une instance pluraliste, représentative des maires et des

intérêts communaux, tant au niveau local que national. L’adhésion permet de disposer des aides et conseils au service des élus (information, formation, …), d’intégrer un espace d’échanges et de réflexions et de faire valoir au mieux les intérêts des communes auprès des partenaires, notamment les services de l’État.

Crise sanitaire, évolutions législatives et réglementaires, enjeux financiers et budgétaires : les enjeux sont nombreux et l’adhésion à l’AMDR apparaît comme un outil pertinent d’accompagnement des communes.

L’adhésion à l’AMDR entraîne une adhésion à l’AMF et prendra effet à compter du 1 er

janvier 2022.

Deux Maisons France Service à La Chaloupe et au Plate

Les élus ont approuvé le plan de financement de deux structures de service public au plus près des habitants des hauts : deux Maisons France Service (MFS). Sur le Plate, la structure pourra s’implanter dans l’actuelle plateforme de services et à La Chaloupe au sein de la mairie annexe. Les administrés disposeront sur un même site labellisé par l’Etat des services de six opérateurs partenaires que sont La Poste, le Pôle Emploi, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, la CAF, la Mutualité sociale agricole et de trois administrations partenaires : les services des impôts et des ministères de la Justice et de l’Intérieur.

Pour coordonner ses deux Maisons France Services MSF, un coordonnateur et 2 agents municipaux par structure seront affectés à cette mission de service public qui a fait ses preuves depuis 2019 sur l’ensemble du territoire national. Ils accueilleront, informeront et orienteront les habitants vers les services dédiés. Chaque MSF disposera d’un budget annuel alloué permettant au public et partenaires de disposer des meilleures conditions d’exercice en termes de fournitures administratives et de prestations multiples telles que la signalétique, l’entretien ou encore la formation des agents.

Les élues Pascaline Soret et Brigitte Dally ont présenté le dispositif tout en soulignant

que cet accès aux services publics dans les Hauts demeure une attente forte de la population.

Etudes de modernisation du Centre-ville

La commune de Saint-Leu s’engage dans la refonte de son centre-ville, en lançant un projet innovant d’études de modernisation qui vise à offrir à la population saint-leusienne et ses usagers, un centre-ville moderne dynamique tout en préservant son identité, sa qualité de vie et en limitant la pression urbaine.

Deux pôles majeurs sont identifiés sur la commune de Saint-Leu :

  • Le centre-ville, axé davantage sur un développement littoral par la présence de son port de plaisance, du lagon, de l’artisanat, du tourisme et de son patrimoine culturel qui lui confère les caractéristiques d’une ville balnéaire.
  • En comparaison, le quartier de Piton est organisé autour d’une offre résidentielle et économique forte, réparti en plusieurs sous quartiers thématiques : Piton centre (centre urbain) /Stella (équipements publics) /Portail (économique) /Roche café, Stella et Bois de Nèfles(habitats) avec un accès direct depuis la route des Tamarins.

En étudiant les caractéristiques de ces 2 pôles (dans le volet diagnostic), l’objectif est de mettre en exergue les axes stratégiques de développement du centre-ville permettant un équilibre et une complémentarité entre les 2 pôles.

Ainsi, la collectivité souhaite se doter d’un véritable outil d’aide à la décision qui permettrait à la ville d’opérer sa transition et de proposer des orientations stratégiques durables.

Les élus ont validé le plan prévisionnel de financement avec la participation de l’Agence Française de Développement (AFD), à hauteur de 160 euros sur un coût total de 379 750 euros.

Zoom sur les travaux de modernisation de réseaux d’eaux usées et d’eau potable en centre-ville

La modernisation des réseaux d’eaux sous-dimensionnés et vétustes en centre-ville, représente un enjeu vital à la fois pour apporter une réponse adaptée à la dynamique de développement, garantir une alimentation en eau de qualité aux habitants dont le nombre ne cesse d’augmenter et préserver l’environnement. Le projet, porté par le TCO qui a récupéré la compétence, devrait entrer en phase travaux courant 2022 pour une durée prévisionnelle de 18 à 24 mois.

Avances de subventions

Comme à chaque fin d’année, les Conseillers municipaux ont validé l’octroi d’avances de subventions aux partenaires habituels de la collectivité qui en ont fait la demande.

Cette procédure permet de ne pas mettre en difficultés les structures, notamment associatives, dans l’attente de l’adoption du budget 2022.

A cette occasion, Bruno Domen a rappelé qu’aucune décision n’avait encore été prise sur l’octroi des subventions aux associations en 2022. Les demandes seront, comme d’habitude, examinées en temps et en heure.

La dernière séance de l’année

En clôture de séance, le Maire a tenu à remercier l’ensemble des élus et des agents pour le travail effectué cette année au service de la population et du territoire saint-leusien.

Dans son intervention, Bruno Domen est revenu sur l’année écoulée : les problématiques rencontrées et résolues ; les décisions prises en toute responsabilité, parfois impopulaires mais nécessaires ; les concrétisations de divers projets, ceux qui sont en bonne voie de réalisation, …

Le premier magistrat a aussi évoqué les incroyables moments notamment : échanges avec Thomas Pesquet depuis l’espace, rencontre avec le champion du monde saint-leusien, Donavan Grondin, l’accueil de l’équipe de France d’escrime et d’escalade de vitesse.

Le travail des associations a été salué, le Maire rappelant la mobilisation exceptionnelle en faveur de l’environnement lors de l’opération « Nettoyons la nature » ou encore actuellement la dynamique engagée en cette fin d’année pour un Noël solidaire à destination de pas moins de 1 000 personnes isolées.

Se projetant déjà en 2022, Bruno Domen a dressé les perspectives, appelant à asseoir la dynamique lancée. « La Ville est en mieux » est une aspiration quotidienne : « nous aurons une ville en chantier, beaucoup de travail à faire, de beaux et grands défis à relever ensemble ». Au programme : les travaux de réseaux, la modernisation du port ou encore le début des plantations sur le Grand Stella.
En conclusion, Bruno Domen s’est exprimé : « Je vous souhaite enfin, à toutes et à tous, de très belles fêtes de fin d’année, un joyeux Noël, avec celles et ceux qui vous sont chers et une excellente année 2022 ! La santé avant tout, en cette période où les chiffres du Covid inquiètent, restons vigilants! Et puis, prenons aussi le temps de profiter de nos proches. »