Réunion de travail avec le TCO sur les projets Saint-Leusiens

Pour un partenariat réussi

Le Président du TCO, Emmanuel Séraphin et Bruno Domen, Maire de Saint-Leu, accompagnés des services des deux collectivités, ont passé ce jeudi en revue l’ensemble des projets de développement de la Ville de Saint-Leu portés par l’intercommunalité.

Il a s’agit de faire le point sur les projets en cours et à venir sur les prochains mois.

Une rencontre constructive pour un mandat de réalisation, à la hauteur des attentes.

Compétence désormais transmise au TCO, la question cruciale de l’eau a été un sujet central.

Plusieurs programmes d’envergure:

  • la station de potabilisation de Maduran
  • le lancement de travaux de modernisation du réseau en centre-ville, qui permettront aussi la création d’un nouveau skate park
  • ou encore, le renforcement et l’extension du réseau d’eau potable sur la route de Colimaçons et chemin Léon Lallemand

Cette rencontre a aussi permis de faire le point sur le projet de réaménagement du port de Saint-Leu, géré par le TCO depuis le 1er janvier 2020. Les travaux vont pouvoir débuter par les infrastructures terrestres.

Les travaux d’extension de la zone d’activités de la Pointe des châteaux se poursuivent. Par le biais d’appels à projets, en partenariat avec les chambres consulaires, de nouvelles activités pourront s’y développer, favorisant l’attractivité économique de Saint-Leu.

D’autres préoccupations ont été débattues telles que la problématique des transports publics afin d’améliorer le service rendu à la population ainsi que l’aménagement de parkings aux entrées de ville, avec la mise en place d’un mode de transport durable.

Le volet Tourisme est également une prérogative intercommunale et prévoit l’obtention du label Commune touristique. La Ville a à coeur de valoriser les musées présents sur le territoire, symboles de notre authenticité: Musée du sel, Four à chaux, Stella matutina. C’est dans cet esprit que s’inscrit la réalisation d’un sentier littoral ou encore l’opération d’aménagement du Grand Stella, avec la création sur plus de 70 hectares, d’une forêt urbaine.

Les parties en présence ont fait part de leur volonté commune de travailler ensemble, en faveur de Saint-Leu et de l’ouest de La Réunion. De cette première approche, découleront, régulièrement des rencontres pour suivre l’évolution des projets.